M HKA gaat digitaal

Met M HKA Ensembles zetten we onze eerste échte stappen in het digitale landschap. Ons doel is met behulp van nieuwe media de kunstwerken nog beter te kaderen dan we tot nu toe hebben kunnen doen.

We geven momenteel prioriteit aan smartphones en tablets, m.a.w. de in-museum-ervaring. Maar we zijn evenzeer hard aan het werk aan een veelzijdige desktop-versie. Tot het zover is vind je hier deze tussenversie.

M HKA goes digital

Embracing the possibilities of new media, M HKA is making a particular effort to share its knowledge and give art the framework it deserves.

We are currently focusing on the experience in the museum with this application for smartphones and tablets. In the future this will also lead to a versatile desktop version, which is now still in its construction phase.

Одержимий може свідчити в суді / The Possessed Can Witness in the Court, 2015

Installation, 250 x 240 x 70 cm.

Imagine ukraine europarl 2 © Nikita Kadan. Photo: Pat Verbruggen

Collection: Collection M HKA, Antwerp (Inv. no. M00250).

Cette installation est composée de casiers métalliques dans lesquels sont rassemblés des objets de la collection personnelle de l’artiste ainsi que des œuvres qu’il a réalisées, comme une archive alternative. Les pièces réunies font référence au passé soviétique de zones de conflit actuel : la Crimée et le bassin du Donbass. Ces objets, autrefois entachés d’idéologie étatique, semblent échapper à tout récit dogmatique dans ce contexte et se débarrasser de la traditionnelle dichotomie « ami » ou « ennemi ». Le « possédé » (par les fantômes de l’Histoire) qui « peut témoigner au tribunal » (de l’Histoire) est le personnage invisible de l’œuvre. Il est porté par la puissance que déclenchent les paradoxes et nie la position officielle des parties belligérantes et leur propagande. En même temps, son attitude n’est pas celle d’un observateur indifférent. The Possessed Can Witness in the Court introduit une nouvelle logique de récit historique qui n’est pas contrôlée par la politique de la mémoire – c’est-à-dire l’État. Les objets de l’installation ont été dépouillés de leurs implications précédentes et réassemblés. Ainsi, ils forment un témoignage libre de préjugés.

Chaque élément de l’installation renvoie à une histoire ambiguë. L’un de ces artefacts est le monument à « Artem », une sculpture cubo-futuriste érigée en 1927 par Ivan Kavaleridze à Sviatohirsk (dans l’oblast de Donetsk) dans le cadre du plan dit de « Propagande monumentale » de Lénine. Artem, pseudonyme du membre du parti communiste Fedor Sergeev, était l’organisateur de la « République des travailleurs de Donetsk-Kryvyi Rih » et un militant du parti ouvrier social-démocrate de Russie, le POSDR. Si le monument est désormais considéré comme un objet idéologique hostile du point de vue de la politique de décommunisation, il est à la fois comme l’un des chefs-d’œuvre de l’avant-garde ukrainienne et répond au canon culturel national.

Les politiciens de droite continuent malgré tout à réclamer sa démolition, tandis que les autorités locales se contentent d’en bloquer l’accès et de ne pas intervenir dans les processus naturels d’entropie et de dégradation auxquels est exposée la statue en béton. D’autres matériaux sur les étagères sont des objets provenant de la zone de guerre, dont des restes d’obus d’artillerie, des boîtes contenant des photos en noir et blanc en partie enfouies sous le charbon et des éléments provenant des archives personnelles de Kadan, comme de vieilles photos de bâtiments de la zone de guerre actuelle et des plantes (qu’on peut voir sur les rebords de fenêtres à Kyiv). Une lampe au néon au plafond dessine les contours de la péninsule de Crimée.

 

Liste des objets utilisés :
Nikita Kadan, de la série Hesitant sculptures, 2015

Nikita Kadan, de la série Observation on archives (Smithson), 2015

Le livre Monuments of Soviet Ukraine d’Ivan Kavaleridze (avec la photographie du monument de 1927 à Artem, à Sviatohirsk, dans le bassin du Donbass), Mystetztvo, Kyiv, 1982

Sanatorium Bassin du Donbass en Crimée, années 70

Objets d’artillerie, Ukraine orientale

Modèle pour le monument à Lénine, artiste inconnu. Donation de Lesia Khomenko.

« Le modernisme. Analyse et critique du courant dominant », Iskusstvo, Moscou, 1987

Nikita Kadan, de la série Observation on archives (Dibbets), 2015

Nikita Kadan, An Island, 2014.

Nikita Kadan, de la série Observation on archives (New Buildings), 2015.

 

Ajouter à votre liste

Media

Imagine ukraine europarl 2

>

2015 zaalzicht recente aanwinsten 2015 photo m hkac331

>

Artiste

Nikitakadan

> Нікіта Кадан / Nikita Kadan.

Expositions & Ensembles

Plm led imagine ukraine

> Exposition: Imagine Ukraine – The Artist as a Witness. European Parliament, Brussels, 05 May 2022 - 21 August 2022.

Smallnikita kadan  the possessed can witness in the court  2015 photo m hkacc %282%29

> Exposition: Nikita Kadan – The Possessed Can Witness in the Court. M HKA, Antwerp, 20 January 2018 - 29 April 2018.

Ayman

> Exposition: Recent acquisitions. M HKA, Antwerp, 14 August 2015 - 31 January 2016.

Imagine ukraine europarl 3

> Ensemble: Уяви Україну – Митець як свідок / Imagine Ukraine – The Artist as a Witness.

Sans photo

> Ensemble: IMAGINE UKRAINE - Exhibitions.

Bogolan

> Ensemble: Aanwinsten 2015 [Acquisitions 2015].

P1070558

> Ensemble: NUCLEUS.