Rouge à lèvres et masques à gaz – La collection de la Ville d'Anvers

Event

M HKA, Antwerpen

13 February 2021 - 18 April 2021

Une présentation d’œuvres de Nel Aerts, Els Dietvorst, Bendt Eyckermans, Maika Garnica, Mashid Mohadjerin, Nadia Naveau, Otobong Nkanga, Imge Özbilge, Perry Roberts, Adrien Tirtiaux, Charline Tyberghein, Philippe Van Wolputte, Mathieu Verhaeghe, Guy Woueté et Cindy Wright.
 

La ville d’Anvers va constituer une collection municipale d’art contemporain. Les œuvres d’art seront confiées en prêt à long terme au Musée d’Art contemporain d’Anvers (M HKA), qui épaulera la municipalité dans la constitution de cette collection. La première année, les acquisitions s’orienteront en particulier sur des travaux de jeunes artistes résidant à Anvers dont l’œuvre en plein développement est déjà considérée comme une référence pour l’avenir. Ainsi, la Ville leur donnera un coup de pouce, tant en matière de reconnaissance que sur le plan financier, ce qui en ces temps de COVID est plus urgent que jamais.
 

Anvers est la ville de l’avant-garde par excellence. Portée par des artistes divers et variés, sa scène artistique a toujours été axée sur la dimension internationale, qu’elle a d’ailleurs toujours attirée et fait vivre en son sein. Cette scène a en outre fait office de base pour des développements internationaux, par le biais de galeries et d’initiatives publiques de niveau mondial. Par le passé, cela ne s’est cependant traduit que de manière très fragmentaire en une construction patrimoniale. Voilà pourquoi la Ville d’Anvers souhaite à présent entamer la constitution d’une collection municipale. Pour ce faire, elle fait appel à l’expertise et aux compétences du M HKA, dont les acquisitions et l’extension de la collection vont ainsi se trouver consolidées.
 

La collection municipale ne souhaite pas uniquement constituer un patrimoine artistique contemporain, divers et international, mais surtout offrir de la reconnaissance et du soutien à des artistes rattachés à Anvers et, par la même occasion, à des galeries et des initiatives publiques qui promeuvent la visibilité de l’art contemporain à Anvers.
 

L’ambition n’est pas de réunir une collection aussi étendue ou complète que possible, mais d’opérer des choix limités mais spécifiques d’œuvres ou d’ensembles de niveau muséal qui attestent du plus vaste paysage. La collection se développera petit à petit au fil des années, de sorte qu’y être intégré constituera en soi un signe de reconnaissance.
 

La collection municipale sera plus qu’une collection d’artistes du cru. Elle a aussi pour objectif de présenter la manière dont les récentes évolutions artistiques internationales ont toujours trouvé un terreau fertile à Anvers et continuent à le trouver à ce jour. Ainsi, il y a également l’intention d’acquérir des œuvres d’artistes étrangers dans la mesure où il s’agit d’artistes déterminants pour des galeries anversoises. Parallèlement, la ville se rend très bien compte que ses propres artistes font partie de cette image internationale. Là aussi, la collection municipale ne souhaite pas uniquement investir dans des valeurs confirmées, mais tout autant dans des œuvres d’artistes émergents. Et la première année, l’attention se portera principalement sur ces artistes, car ils ont plus que jamais besoin de soutien.
 

L’échevine de la Culture, Nabilla Ait Daoud : « Avec le nouveau projet de collection municipale d’arts plastiques, nous disposons d’un instrument politique avec lequel nous pouvons réaliser différents objectifs à la fois. Pour commencer, il y a bien entendu le soutien au M HKA, qui souhaite consolider sa collection en perspective de la construction de son nouveau lieu. Anvers dispose d’une scène artistique phénoménale où atterrissent bon nombre d’éminents artistes internationaux. Par le passé, cela s’est malheureusement à peine traduit en patrimoine. Nous souhaitons à présent réaliser une opération de rattrapage. Cet investissement reconnaîtra et soutiendra également les galeries et les initiatives publiques qui offrent à l’art contemporain une visibilité publique à Anvers en donnant une place durable à leurs engagements. Et les acquisitions représenteront bien entendu un soutien pour les artistes, tant sur le plan financier qu’en matière de reconnaissance. C’est pour cela que nous souhaitons acquérir des œuvres de jeunes artistes. Au cours de la première année, ce sera même notre principal objectif, car ce soutien est plus urgent que jamais en ce moment. »
 

Le directeur du M HKA, Bart De Baere : « Les artistes plasticiens sont moins souvent salariés que les artistes du spectacle vivant, ils travaillent moins avec des contrats temporaires et sont moins nombreux à pouvoir s’accrocher au filet de sécurité que représente le statut d’artiste. C’est aussi pour cette raison que le M HKA a sciemment cherché à leur accorder une attention particulière par le biais d’initiatives supplémentaires. Ce ne sont toujours que des gouttes d’eau dans l’océan, mais chaque goutte d’eau peut néanmoins aider. Aussi, avons-nous d’emblée accepté la proposition de l’échevine Nabilla Ait Daoud de nous focaliser, dans les circonstances actuelles, sur de jeunes artistes résidant à Anvers pour les premières acquisitions de la nouvelle collection municipale. »


Consultez la brochure ICI

Items View all

Media View all

Actors View all