Ian Hamilton Finlay

Finlay

1925 - 2006

Décédé en Edinburgh (GB), né à Nassau (BS).

"... I run the Wild Hawthorn Press, and edit Poor.Old.Tired.Horse. And I make toys, and toy/sculptures, with wood. I have also designed poems for glass, and concrete poems for use in architecture..." (Ian Hamilton Finlay comme il se décrit dans une lettre à Paul De Vree.)

Le poète-éditeur et artiste plasticien Ecossais Ian Hamilton Finlay (°1925-2006) est une figure de proue de la poésie concrète et visuelle. En 1958, cet autodidacte en arts plastiques et en poésie crée The Wild Hawthorn Press consacrée à la publication de ses illustrations, de ses cartes et de ses carnets. La presse édite également la ‘revue’ de Finlay dédiée à la poésie concrète et visuelle POTH (Poor.Old.Tired.Horse) dont vingt-cinq numéros paraîtront entre 1961 et 1967. La revue contient des œuvres de Finlay mais également d’autres poètes et artistes graphiques. Comme les œuvres de ses débuts s’apparentent fortement aux pratiques néo-avant-gardistes de la poésie concrète, des photos y apparaissent également peu à peu. A la fin des années ‘60 et dans les années ‘70, les références en matière d’histoire (de l’art) et de littérature se multiplient dans son œuvre.  Au cours des années ’80, Ian Hamilton Finlay se profilera comme un artiste plasticien mais il continue de produire des carnets d’artiste et des œuvres graphiques à la chaîne, souvent en collaboration avec d’autres artistes. Outre la nature et les traditionnels paysages, des références (ironiques) à des périodes ‘critiques’ telles que les Lumières, la Révolution Française et la Terreur, l’avant-garde historique de la Deuxième Guerre Mondiale, apparaissent dans ses travaux. La mer et la navigation constituent en outre le fil rouge de son œuvre poétique et plastique particulièrement riche.

Items View all

Events View all

Ensembles View all