Spreken [To Speak]

Berlinde de bruyckere  spreken 1999 collection m hka

Berlinde De Bruyckere

1999

Installation, 200 x 140 x 80 cm.
Materials: metal, wood, blankets, polyester, polyurethane

Collection: Collection M HKA, Antwerp / Collection Flemish Community (Inv. no. BK7198_M213).

En 1994, Berlinde De Bruyckere a introduit la figure humaine dans son travail dans une série de dessins de « femmes de couverture ». Après la série de dessins, des sculptures suivaient, dont *Parler*. Les sculptures sont des figures grandeur nature dont les bras et les jambes sont réalistes, tandis que le reste du corps est caché sous les couvertures. Les corps sont modelés en cire. Les couvertures forment une sorte de seconde peau, fonctionnent comme une fourrure. Ce sont des scultupres qui contiennent la dualité de la protection et l’étouffement, de la chaleur et la détresse, de la sécurité et la confusion, de la vie et la mort. Les couvertures se réfèrent à la sécurité de l’enfance, mais aussi aux sculptures actuelles des camps de réfugiés. Avec ces femmes de couverture, l’artiste introduit un nouvel archétype : le nu sans droit, qui tente de se protéger avec une couverture contre le regard de son prochain et contre les éléments de la nature. Les sculptures de De Bruyckere prennent différentes formes. Ils sont souvent seuls, comme ils sont perdus dans leurs pensées ou comme  dans une tentative désespérée de se cacher des yeux étranges [si je ne les vois pas, ils ne peuvent pas me voir]. Parfois, il se rapprochent, comme dans *Parler*, comme ils cherchent du soutien auprès de leurs compagnons d’infortune.

Events View all

Ensembles View all

Actors View all

Linked Items View all