Suchan Kinoshita [Premier mariage]

Dia 00035

Event

MuHKA, Antwerpen

14 December 2002 - 23 February 2003

'Premier mariage' est le titre de la grande exposition que le M HKA consacre à Suchan Kinoshita (°1960, Tokyo). Elevée au Japon, l'artiste émigre à vingt ans à Cologne pour y suivre des études de musique à l'institut où enseigne le compositeur contemporain Maurizio Kagel. Ensuite, elle travaille pour une compagnie de théâtre dont les membres étaient tantôt acteurs, tantôt créateurs de décor ou metteurs en scène. Par conséquent, ce n’est pas un hasard si son travail couvre plusieurs domaines: à l'intérieur et à l'extérieur du musée, avec ou sans participation active du public, perceptible comme œuvre d'art ou camouflé en tant que tel.

Le point de départ de l'exposition à Anvers est une approche qui tient compte d'un changement permanent. A l'aide de panneaux provisoires, l'artiste construit une architecture temporaire qui crée un nouveau rapport du public à l'espace muséal. L'effet total qui en découle pour le public ayant accès au bâtiment par deux issues de secours, est renforcé par le détournement du parcours. L'entrée principale du musée est toutefois bloquée par une construction en bois de vingt mètres de long suggérant la présence d'un chantier. Spécialement pour l'exposition au M HKA, l’artiste a réalisé une production d'une série de films d'animation dans lesquels les transitions entre rêve, fait réel et histoire fictive sont explorées et mises en scène dans un ensemble d'installations hétéroclites. Ainsi, 'premier mariage', film dont le titre a été emprunté pour cette exposition, est projeté sur un Luxaflex qui s'ouvre et qui se renferme automatiquement à la fenêtre d'une cabane. Le son appartenant au film 'exposition', une exposition fictive de toutes les personnes que l'artiste a rencontrées au cours de sa vie, peut être écouté dans une cabane insonorisée construite à quelque distance de l'image projetée. Conjointement avec un certain nombre d'installations réalisées antérieurement et adaptées à la situation, ces films d'animation sont présentés en diverses versions et superpositions spatiales telles des voix dans une composition musicale. Les cabanes rudimentaires, construites en multiplex, semblent être comparables de part leur aspect extérieur, mais chaque fois que le visiteur entre dans une cabane, il est tenté de participer à un nouveau jeu tactile ou visuel. Enfin, dans le hall d'entrée reconverti en salle d'attente, des fragments de films d'animation et d'autres situations du musée sont recyclés dans un observatoire.

Items View all

Media View all

Actors View all