Liam Gillick & Lawrence Weiner – Une syntax de dépendance

Liam gillick and lawrence weiner a syntax of dependency 2011 photom hkaclinckx 13

Event

M HKA, Antwerpen

04 February 2011 - 29 May 2011

Lawrence Weiner: « Toi et moi, nous nous connaissons assez bien. Et nous avons maintes fois caressé l’idée de réaliser un projet ensemble, or cela ne s’est jamais fait…» Liam Gillick: « C’est précisément ce que je trouve intéressant. » Liam Gillick et Lawrence Weiner, Between Artists, 2006

Depuis plus de vingt ans, les artistes établis à New York, Liam Gillick et Lawrence Weiner, qui représentent chacun des aspects très divergents des traditions conceptuelles, post-conceptuelles et néo-conceptuelles au sein de l’art contemporain, se trouvent mêlés à un dialogue intellectuel et artistique intense. Dans une des nombreuses conversations entre les deux artistes qui ont été publiées les dernières années, ils font remarquer comment ce dialogue n’avait pas encore abouti à des résultats artistiques concrets. Le M HKA a invité les deux artistes à matérialiser ce dialogue sous la forme d’un projet d’exposition conçu conjointement.

L’œuvre d’art qui en résulte, qui ressemblait beaucoup à une réflexion sur les possibilités et les restrictions d’une coopération artistique, a réagi immédiatement à l’immense espace d’exposition ouvert (environ 1600 mètres carrés).

Le projet était basé sur un synthèse ‘syntactique’ du langage de forme moderniste typique pour Gillick et de son sens pour une esthétique « appliquée » d’une part et de la prédilection bien connue de Weiner pour la langue en tant que média sculptural d’autre part. Les qualités spatiales uniques de Une syntaxe de dépendance de Gillick et Weiner ont fait prévaloir l’horizontalité de la pensée dialogique sur la verticalité de la pensée hiérarchique, et ont ainsi presque littéralement donné corps à notre conception contemporaine de l’arène culturelle comme un level playing field.

Items View all

Media View all

Actors View all