IN SITU: Hedwig Houben – SWEEP, TAP, SWOOOOOP

17 sept 2017 3de performance hedwig houben 024

Event

M HKA, Antwerp

18 May 2019 - 25 August 2019

Les œuvres de Hedwig Houben observent notre relation aux objets et en particulier la façon dont nous cohabitons avec eux et dont ils pourraient jouer un rôle dans le façonnement de notre individualité. Ses vidéos documentent des performances lors desquelles l’artiste parle souvent à partir de la perspective d’une tierce personne, en dialogue à la fois avec elle-même et avec la sculpture qu’elle est en train de réaliser. Les sculptures en question, fréquemment façonnées dans des matériaux comme de la pâte à modeler, présentent l’apparence de formes transitoires inhabituelles auxquelles Houben attribue des personnalités comme le pronom indéfini « It », « The Hand », « The Other », etc. Ce dialogue entre chaque personnage – le narrateur, l’artiste et l’objet – est finalement le sujet central de son œuvre, qui développe ainsi des idées à propos de la subjectivité personnelle.

Pour son exposition au M HKA – sa première exposition individuelle dans un musée belge –, Houben présente une série d’œuvres nouvelles ainsi que des projets récents. Phewzlopffffffff (2019) est une performance dont le scénario sous forme de dialogue porte sur les relations entre une série de personnages – des sculptures en plâtre du nom de « Homer » –, un personnage qui répond au nom de « Body » – que l’artiste interprète – et le public dont le nom de rôle est « X ». Ce nouveau projet est exposé avec l’œuvre récente De Freule en de Gladiool [La Noble Dame et le Glaïeul] (2017) qui illustre le spectre d’émotions que les beaux-parents de l’artiste ont éprouvées après avoir relevé le défi de vivre avec une œuvre très présente que l’artiste a insérée dans leur maison, et Borborygmus [Borborygmes] (2017) qui s’inspire d’une performance dans laquelle des onomatopées brossent le portrait de la digestion intestinale de son propre personnage, « I ».

Hedwig Houben vit et travaille à Bruxelles. Elle a entamé sa formation artistique l’AKV/St. Joost, à Breda (2002-2006), ensuite elle l’a poursuivie à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf (2006-2007) et à l’Institut supérieur des Beaux-Arts (HISK) à Gand (2010-2011). Houben est lauréate du prix Charlotte Köhler 2017. Parmi ses expositions individuelles précédentes, on peut citer : You and I, Spike Island, Bristol (2016) et The Hand, the Eye and It, 1646, La Haye (2013). Elle a participé, entre autres, aux expositions de groupes : Lofoten Biennial, Lofoten (2015) ; UnScene, Wiels, Bruxelles (2015) ; Don’t You Know Who I Am? Art After Identity Politics, M HKA, Anvers (2014) et Six Possibilities for a Sculpture, La Loge, Bruxelles (2013).

Performance : le 19 mai à 14h00, dans le cadre d’Antwerp Art Weekend

Inauguration officielle : le 6 juin 2019

Media View all