Joris Ghekiere

Joris ghekiere portret

1955 - 2016

Né à Kortrijk (BE).

Les œuvres séduisantes du peintre belge Joris Ghekiere (°1955-2016) ont un double fond. Il s’inspire de la beauté qu’il rencontre dans des photos personnelles ou dans du matériel visuel glané sur internet. Son approche lyrique et éclectique s’attelle à marier différents styles et techniques dans lesquels des images figuratives peuvent être accompagnées de motifs abstraits. Il peint des natures mortes de plantes et d’arbres, des paysages futuristes, des personnages masqués, une boule à facettes scintillante, des motifs de carrelages, un chien mort, d’innombrables portraits de jeunes femmes – souvent de dos – toujours avec une chevelure, une pose ou une expression faciale particulière. Fasciné par la beauté répondant à des clichés, une beauté trop belle pour être vraie, Ghekiere fait toujours émerger de ses toiles une certaine mélancolie ou une conscience de la fugacité et de la finitude. La beauté de l’image est mise en question par la technique appliquée : des couleurs qui coulent les unes dans les autres, des images négatives soi-disant manipulées dans Photoshop, une ombre étrange ou une perspective compliquée. Son œuvre appartient par conséquent, à l’instar de plusieurs peintres belges de sa génération, à la peinture actuelle qui interroge l’image : la discipline est utilisée pour questionner la teneur et l’aspect visuel de l’image.

Texte: Hans Willemse
Traductions: Isabelle Grynberg

 

 

 

Items View all

Events View all

Ensembles View all

Media View all